Organisation
Séminaire
Conférences Plénières
Thèmes
Auteurs
Ateliers

Séminaire


Le congrès de la SFT en 1961 : le problème inverse de reconstruction de l'état initial de la thermique à cette époque ouvre-t-il la voie à l'extrapolation pour demain ?
Didier DELAUNAY - pdf
Laboratoire de Thermocinétique de Nantes
CNRS et Université de Nantes


En 1961 avait lieu le premier congrès de la toute jeune Société Française de Thermique. Les sujets traités couvraient de larges domaines de notre discipline. Les actes, que nous avons en notre possession sont très instructifs quant à l'approche des problématiques. Nous les revisiterons à l'aune de nos connaissances actuelles. Ils couvrent les domaines de la conduction, de la convection et du rayonnement. Ils comportent à la fois les textes des interventions et ceux, très fidèles, des discussions. Ces dernières, sont intéressantes sur leur forme car elles révèlent la "sociologie" des scientifiques d'il y a un peu plus de 50 ans. Il est instructif de les évoquer, et de redécouvrir nos grands anciens.

Sur le fond, l'actualité des sujets traités est saisissante mais parfois cocasse: conduction anormale, transferts convectifs pulsés, ébullition (c'était l'émergence du nucléaire), transferts radiatifs, dispositifs de refroidissement de l'électronique révolutionnaires...
Des exemples sur ces thèmes nous conduiront ils à constater que peut-être la science est un éternel recommencement? Nous analyserons quelques moyens expérimentaux de l'époque, qui vont de métrologies mal maîtrisées conduisant à un quiproquo célèbre, à des dispositifs de mesure type couches minces qui seraient encore aujourd'hui à l'avant-garde de la micro-thermique !

Nous nous interrogerons sur les avancées depuis cette époque: est-ce normal d'être là où nous sommes aujourd'hui en partant de cet état initial? En d'autres termes peut-on extrapoler notre discipline d'aujourd'hui pour entrevoir la thermique en 2060 ?


:::::::::::::: Contacts :::::::::::::: Plan du site :::::::::::::: Infos légales ::::::::::::::