Vous tes ici : Documentation > Journées SFT > 2017_02_02




Accueil
2017_02_02
2016-11-4
2016-10-13
2016-03-10
2016-01-22
2015-11_26
2015-11-19
2015-01-30
2015-01-15
2014-10-21
2014-10-02
2014-02-13
2014-02-07
2013-11-22
2013-06-13
2012-10-10-11
2012-06-13
2012-03-22
2012-03-15
2011-12-8
2011-11-18
2011-11-15
2011-03-16
2011-1-27 et 28
2010-12-10
2010-11-25
2010-09-30
2010-06-29
2010-03-25 et 26
2010-01-22
2009-17-12
2009-09-25
2009-02-05 et 06
2008-12-03
2007-03-26
2008-11-27
2006-04-04
2006-03-30
2006-03-23
2006-03-16
2006-01-26
2006-03-09
2005-01-27
?????

 

 

SOCIETE FRANÇAISE DE THERMIQUE

Groupes « Thermique appliquée» (sous-groupe « Génie climatique – Thermique de l’habitat) et « Métrologie et techniques inverses »,
en partenariat avec l’IBPSA

Journée organisée par P. Salagnac (LaSIE, La Rochelle), S. Rouchier (LOCIE, Le Bourget du Lac), J.-L. Battaglia (I2M, Bordeaux) et D. Maillet (LEMTA, Nancy)

 


Jeudi 2 Février 2017 - accueil à partir de 9h
Espace Hamelin, 17 rue Hamelin, Paris 16 (métro Boissière ou Ièna)


 

  ****************************************


 


" Méthodes inverses et thermique du bâtiment : réduction et identification de modèle "

Problématique


Les méthodes inverses servent notamment à réconcilier modèles et mesures. Elles se sont développées depuis une vingtaine d'années principalement dans deux domaines: la caractérisation des matériaux, pour améliorer la métrologie des propriétés thermophysiques (thermique "de laboratoire") et dans les procédés très souvent associés à une conversion d'énergie (thermodynamique énergétique) et à des transferts thermiques, pour estimer notamment les flux pariétaux (thermique "des procédés").

Dans ces deux domaines, les sources de chaleur, les conditions aux limites et les conditions initiales sont en général maîtrisées et les milieux assez bien connus. Il n'en est pas de même en thermique du bâtiment où on a affaire à des systèmes à une échelle plus grande (où sont les conditions aux limites ?) et où les sources (température externe, ensoleillement, ventilation, thermogénèse, évapo/condensation, chauffage/climatisation) sont multiples et mal connues.

La communauté du bâtiment a développé de nombreux modèles, plus ou moins simples, et liés chacun à un objectif donné, pour simuler les ambiances en fonction des sources. Ce sont en fait des "modèles réduits". Leur validation, qui passe par une comparaison de leurs sorties avec celles de "modèles détaillés", puis avec des sorties expérimentales (des mesures), sont indispensables. Ces mesures peuvent même aller plus loin et permettre une construction d'un modèle réduit (on parle alors d' "identification"), si la structure de ce dernier est fixée (idéalement sur des bases physiques) et si les "sources" sont connues et elles-mêmes mesurables (problème du "calibrage" du modèle).

Le but de cette journée est donc de croiser ces approches en insistant en particulier sur les méthodologies mises en œuvre et le type de mesures, en lien avec les modèles utilisés, qu'on est capable d'effectuer en pratique. Elle débutera par un exposé introductif sur les approches inverses et la spécificité de la modélisation thermique dans le bâtiment et sera suivie d'un maximum de 8 présentations. Les chercheurs ou ingénieurs intéressés par ces thématiques sont cordialement invités et peuvent également proposer une présentation.

 

Contacts
Patrick Salagnac : patrick.salagnac@univ-lr.fr / Tél: 05 46 45 68 77/ Simon Rouchier: simon.rouchier@ univ-smb.fr / Tél : 04 69 75 81 41
Jean-Luc Battaglia : jean-luc.battaglia@ bordeaux.ensam.fr /Tél : 0556845421/ Denis Maillet : denis.maillet @univ-lorraine.fr / Tél : 0683454689


Programme

9h30 :           Accueil/café
10h00 – 10h40 :

Modèles en thermique du bâtiment, réduction de modèles et approches inverses


Patrick SALAGNAC (LaSIE La Rochelle), Simon ROUCHIER (LOCIE Chambéry),
Jean-Luc BATTAGLIA (I2M Bordeaux), Denis MAILLET (LEMTA, Vandoeuvre-lès-Nancy))
 

10h50 – 11h10 :

ISABELE : Méthode de diagnostic in situ des déperditions thermiques de l’enveloppe des bâtiments

Simon THEBAULT (CSTB)
 

11h20 – 11h40 :

The essential steps to develop the thermal network method as a strong tool to represent physical simplified "models of buildings

Ali BAGHERI et Véronique FELDHEIM (Univ. de Mons)
 

11h50 – 12h10 :

Calibration d'un modèle de STD pour le suivi en exploitation d'un bâtiment tertiaire

A. NASSIOPOULOS et Jordan BROUNS (IFFSTAR-Ecotropy et LUNAM Bouguenais)
 

12h15 – 14h:

  Repas

14h00 – 14h20:

Innovative methodology for energy diagnostic in civil engineering


Tingting VOGT-Wu et Yingying YANG (I2M - Talence)
 

14h30 – 14h50 :

Identification de la résistance thermique de parois opaques de bâtiments à partir d'observations par thermographie infrarouge

Laurent IBOS (CERTES Créteil/OSU Efluve, Université Paris-Est Créteil), Jean-Pierre MONCHAU (THEMACS Ingénierie), Vincent FEUILLET, Mohamed LARBI YOUCEF, Yves CANDAU (CERTES/OSU Efluve, Université Paris-Est Créteil)
 

15h00 – 15h20 :

Une méthode mixte de mur équivalent pour la modélisation dynamique des ponts thermiques

Julien QUINTEN et Véronique FELDHEIM (Université de Mons)
 

15h30 – 15h50 : Contrôle d'écoulement par modèles réduits

Cyrille ALLERY, A. TALLET, C. LEBLOND, Francis. ALLARD (LaSIE, Université de La Rochelle)
 

16h00 – 16h 20 : Elaboration d’une méthodologie d’optimisation appliquée à l’efficacité énergétique dans l’habitat: quelle modélisation réduite? - Modélisation – réduction

Olivier Le Metayer, Stéphane Launay, Benjamin Kadoch, Fabrice Rigollet (IUSTI, Aix-Marseille Université)
 

  16h20 :   fin de la journée
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


:::::::::::::: Contacts :::::::::::::: Plan du site :::::::::::::: Infos légales ::::::::::::::